DigitalPlace renouvelle son Conseil d’Administration et met ses adhérents à l’honneur lors de son Assemblée Générale

Toulouse, le 27 juin 2018

DIGITALPLACE RENOUVELLE SON CONSEIL D’ADMINISTRATION
ET MET SES ADHERENTS A L’HONNEUR LORS DE SON ASSEMBLEE GENERALE

DigitalPlace, le cluster numérique d’Occitanie, fort de plus de 200 entreprises adhérentes représentant 15 000 emplois en région, a tenu son Assemblée Générale annuelle mardi 19 juin 2018 à Toulouse.
Cette Assemblée Générale, qui a réuni près des 200 entreprises adhérentes, a vu le renouvellement partiel du Conseil d’Administration du cluster DigitalPlace. 11 nouveaux administrateurs ont ainsi été élus, portant à 25 les membres du Conseil d’Administration.

• Les nouveaux administrateurs :

Collège Télécom & Réseaux
Laurent Bacca – FullSave, Thierry Bardy – IMS Network
Collège Editeurs
Olivier Nicolas – Softeam E-citiz (renouvellement), Anton Bielakoff – Lyra Network, Jean-Pierre Amadio – On The Rise
Collège Startups
Jean-Louis Fraysse – BotDesign, Laurent Da Dalto – Mimbus
Collège ESN et Conseil en Technologie
Anne Destouches – Vaelia (renouvellement), Alexandre Poncini – Ineonet, Laurent Lacaze – Smile
Collège Nouveaux Usages Numériques
Cédric Hauvuy – Solicis

Le Conseil d’Administration de DigitalPlace, qui se réunit une fois par mois, décide de la stratégie et des orientations du Cluster, valide le plan d’actions et le budget.
Il se renouvelle par tiers chaque année et ses administrateurs sont élus pour une durée de 3 ans. Ces derniers s’engagent à représenter DigitalPlace dans l’écosystème et à partager les informations qu’ils y reçoivent. En outre, ils sont élus pour représenter les problématiques et challenges de leur collège métier.

DigitalPlace a organisé son AG dans le cadre du DP Members Day, rendez-vous dédié à ses adhérents avec pour objectifs de permettre aux entreprises de se faire connaître par des pitchs et temps d’échanges, de présenter des travaux thématiques des commissions et groupes de travail, de mettre en avant les nouveaux services et partenariats, …

2 tables-rondes inspirantes ont clôturé l’événement :

• Table-ronde 1 : « Les enjeux économiques et financiers de l’intelligence artificielle en Région Occitanie »
À quelques jours de la publication de l’appel à projets pour la création des Instituts interdisciplinaires d’intelligence artificielle, DigitalPlace organisait une table ronde sur  «Les enjeux économiques et financiers de l’intelligence artificielle en Région Occitanie ».

Simon Leguil, chargé de mission auprès du Préfet de Région et Référent Unique aux Investissements Ouest a rappelé l’enjeu stratégique que représente le développement de l’intelligence artificielle pour la France. En mars dernier, Emmanuel Macron a en effet annoncé l’attribution, sur le quinquennat d’1,5 milliard d’euros de crédits publics. La Région Occitanie pourrait accueillir l’un des Instituts interdisciplinaires d’intelligence artificielle (Instituts 3IA).
Nadia Pellefigue, vice-présidente du Conseil régional en charge du Développement économique, de la recherche, de l’innovation et de l’enseignement supérieur et Dominique Faure, vice-présidente de Toulouse Métropole en charge de la coordination des politiques de développement économique ont confirmé la volonté de Toulouse et de la Région de candidater pour l’accueil d’un Institut 3IA. Simon Leguil a précisé que grâce à l’excellence de ses laboratoires de recherche et de leurs relations avec les grands groupes, l’Occitanie avait « toutes ses chances » lors du futur appel à projet qui s’achèvera fin 2018. Tout en saluant « la volonté du gouvernement sur le dossier de l’intelligence artificielle et le déblocage d’1,5 milliard d’euros », Nadia Pellefigue a affirmé : « c’est beaucoup à l’échelle de la Région, mais c’est peu, en perspective avec la très difficile compétition mondiale. C’est sur ce terrain que nous devons nous placer. » Dominique Faure a confirmé la volonté de Toulouse de soutenir les projets d’applications d’intelligence artificielle des entreprises, citant notamment les deux startups toulousaines Kawantech et Easymile.

• Table-ronde 2 : « les secrets de croissance des pépites régionales »
DigitalPlace a choisi 4 entreprises en forte croissance pour évoquer, à travers une table ronde, « les secrets de croissance des pépites régionales ». Même s’il n’y a pas de levier unique à même d’expliquer la croissance d’une entreprise, le cluster a choisi d’en illustrer quatre par des témoignages d’entreprises régionales remarquables.

1- L’international : levier incontournable pour fortement accélérer
Pour Anton Bielakoff, CEO Lyra Network (sécurisation des opérations monétiques et des paiements en e-commerce) : « l’international représente 35% du CA et pourrait dépasser 50% sous deux ans ». L’entreprise a fait le choix de s’implanter « dans des pays où les marchés n’étaient pas saturés, où la maturité des paiements étaient faibles et où il a parfois été plus facile de s’installer comme actuellement en Afrique francophone. » Eric Cariou, CEO Uwinloc a confirmé l’importance d’une politique internationale ambitieuse. Son entreprise qui vient de lever 4,5 millions d’euros pour accompagner le développement commercial de la solution de géolocalisation indoor à base d’étiquettes connectées se développe aux États-Unis mais aussi en Chine où Eric Cariou a signé en juin un premier contrat majeur. L’ambition internationale est également portée par Sandrine Jullien-Rouquié, PDG de Ludilabel qui propose des étiquettes nominatives pour marquer les vêtements et les objets des enfants et des adultes en
collectivité. Ludilabel compte deux studios de production : l’un à Toulouse l’autre à Milan.

2- L’innovation levier de croissance majeure
Eric Cariou a également insisté sur le levier que représente la R&D et les partenariats signés avec les laboratoires de recherche. 6 partenariats de recherche internationale sont en cours et Uwinloc a signé en mai un partenariat de co-développement avec le LAAS-CNRS à Toulouse.

3- Le numérique et l’acquisition-clients comme accélérateur de croissance
Pour Sandrine Jullien-Rouquié, « la communication digitale et le e-commerce sont deux leviers majeurs. Nous avons un site web décliné en 5 langues : français, anglais, espagnol, portugais et italien ainsi que 190 000 likes sur Facebook. Cela nous donne une importante force de frappe avec des commandes expédiées dans plus de 80 pays. De plus, avant de nous implanter dans un pays nous lançons d’abord un site de e-commerce. Le site portugais permet en ce moment de tester le marché lusophone à moindre coût. »

4- Le bien-être au travail : un point clé de la performance
Selon Pascal Grémiaux, CEO d’Eurécia, entreprise éditrice de logiciel 100 % web spécialisé dans la gestion administrative du personnel, « les entreprises prennent conscience que leur performance est étroitement liée aux bien-être de leurs employés. La motivation de chacun est un facteur clé. Bien sûr il ne faut pas tomber dans le happy bashing et le bullshit car la condition sine qua non de la croissance c’est la performance. Mais il faut de plus en plus donner de l’autonomie et le sens des responsabilités aux salariés. » Eurécia a été labellisée « Great Place to Work » en 2017 dans la catégorie des entreprises de moins de 50 salariés.

À propos de DigitalPlace :
Labellisé en 2011 par l’Etat et la Région, le Cluster DigitalPlace accompagne, fédère et anime l’industrie numérique en région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée. Il regroupe plus de 200 entreprises adhérentes, représentant 11 000 emplois en région, et adresse tous les métiers du numérique : éditeurs, hébergeurs, infogéreurs, sociétés de conseil en technologie, entreprises de services, acteurs de l’IoT, entrepreneurs du web, opérateurs télécoms…
Sa mission : accompagner les entreprises à se saisir de l’ensemble des leviers de croissance, et à franchir des caps en matière de chiffre d’affaires et d’accès à de nouveaux marchés. Pour les grandes entreprises, le cluster apporte appui et accompagnement dans leurs projets d’innovation, de transformation digitale et de rencontre de l’écosystème.
Ses axes prioritaires : innovation, international, financement et services mutualisés. Ses modes d’intervention : groupes de travail et de réflexion, mutualisation de services, formations spécialisées, journées dédiées thématiques, ateliers, événements, mise en relation & networking, coaching & mentorat. Le Cluster est membre de la French Tech, opérateur du Pass French Tech, et membre du réseau France iT. Il est présidé par Daniel Benchimol depuis 2011.
Pour plus d’informations : www.digitalplace.fr

Télécharger le Communiqué de Presse
By |2018-06-27T14:24:03+00:00juin 27th, 2018|Categories: Non classé|Tags: , , , , , , , , , , |Commentaires fermés sur DigitalPlace renouvelle son Conseil d’Administration et met ses adhérents à l’honneur lors de son Assemblée Générale