NOTRE ACTUALITÉ

+ Plus d'actualité

27Avr

Le leader de la geolocalisation indoor, Insiteo, accentue sa stratégie d’investissements dans les smart buildings en 2017

Posté dans Actualités Innovation

new york 978262 640

Après une année 2016 prolifique dans le secteur des smart buildings, la société toulousaine Insiteo a décidé de concentrer ses efforts en 2017 sur ce marché et prévoit l’embauche de nouveaux collaborateurs pour poursuivre sa croissance. 

Insiteo a clôturé l’exercice 2016 sur un bilan plus que positif. Spécialisée dans la géolocalisation indoor, la société dirigée par Arnaud Masson poursuit sur sa dynamique et annonce une multiplication par 10 de son chiffre d’affaire dans le secteur des smarts buildings en 2016. Grâce à son expertise, l’entreprise a su convaincre des clients de premier ordre, tels que Orange, BNP Paribas, La Poste, PSA, et Honeywell aux Etats-Unis.

Forte de son expérience opérationnelle, Insiteo est parvenu à déployer plus de 2 000 bornes dans le tout nouveau site d’Orange, « Orange Gardens » à Chatillon pour permettre aux salariés du groupe de se repérer dans les 70 000 mètres carrés du bâtiment. Autre succès de taille pour l’entreprise toulousaine, l’installation de sa solution au sein du tout nouveau bâtiment connecté de BNP Paribas Personal Finance à Levallois-Perret.

« Le marché des smart buildings est un marché en pleine croissance. On observe une véritable préoccupation des foncières disposant d’un parc immobilier conséquent. Elles considèrent désormais que la valeur de leurs bâtiments sera de plus en plus liée aux services numériques qu’il apportera à ses occupants comme l’accès au Wi-Fi ou les services géolocalisés.

Mais l’engouement s’explique avant tout par les bénéfices apportés par ces services, en particulier pour les entreprises. Ces dernières doivent optimiser l’usage de leurs espaces et ont pour cela recours au Flex Office. Elles sont par ailleurs confrontées aux problèmes de gestion des salles de réunion. Grâce à notre solution, elles peuvent accompagner ces mutations avec une application mobile géolocalisée qui indique l’espace disponible le plus proche (bureau ou salle de réunion) aux collaborateurs en leur faisant ainsi gagner un temps précieux. L’environnement de travail évolue et devient alors un lieu d’émulation, de convivialité et de confort.

Dotée de de ces nouveaux outils numériques, l’entreprise accroît son attractivité, élément essentiel pour le recrutement de jeunes salariés et la fidélisation des talents. Cette image d’entreprise moderne pourra également toucher des visiteurs qui, ayant téléchargé l’application mobile, seront accueillis avec une bien meilleure considération (reconnaissance à l’accueil, guidage…). » explique Arnaud Masson, CEO d’Insiteo.

L’application est déclinable à d’autres usages internes à l’entreprise comme l’optimisation de la maintenance (prises de vues géolocalisées et guidage de l’agent), du nettoyage (détection des espaces non fréquentés), de la sécurité (localisation d’incident, attestation de présence), etc… Insiteo travaille en collaboration avec ses partenaires et clients à la mise en place de ces nouveaux services numériques.

L’année 2017 s’annonce tout aussi prolifique que 2016 avec le démarrage de nombreux projets. Insiteo va continuer sur sa lancée et devrait confirmer son rang de leader sur le marché des smart buildings en France et en Europe.

Ainsi, l’entreprise entend capitaliser sur les partenariats stratégiques qu’elle a tissé en 2016 avec des acteurs comme Orange Application for Business, Capgemini, IBM, les Comptoirs et Netisse pour renforcer sa place sur le marché des smart buildings.

En 2017, ces partenariats portent déjà leur fruit. Plusieurs déploiements initiés en début d’année sont en cours, à l’image de celui signé avec le promoteur immobilier ICADE, avec lequel Insiteo collabore sur leur tout nouveau showroom parisien (« SmartDesk ») à La Défense.

Pour répondre aux nombreux projets, Insiteo compte embaucher de nouveaux collaborateurs. L’entreprise recherche actuellement des ingénieurs en développement mobile, serveur et R&D.